Accueil | Parquet plancher | Parquet sous couche

Parquet sous couche

Parquet sous couche

Le bois, dont le charme n’est plus à prouver, est un revêtement performant qui couvre aujourd’hui la plupart des sols intérieurs. Un parquet en bois s’installe pour le style, mais aussi pour le confort. Pour garantir l’isolation au niveau du sol, le parquet sous couche est placé sous le plancher. L’isolation thermique est un point important pour la plupart des habitations, même si les déperditions de chaleur les plus importantes sont notées au niveau du toit. Les dispositifs installés pour une meilleure isolation phonique concernent surtout les parquets en étage ou dans les habitations collectives telles que les appartements. Le parquet sous couche est un film qui recouvre le parquet en l’isolant du sol. De ce fait, l’air ne s’infiltre au dessus du sol et garde la pièce à l’abri des températures et de l’humidité. Néanmoins, l’installation du parquet sous couche est la première étape avant la pose proprement dite du parquet. L’étude du sol intérieur doit être convenablement réalisée, ceci afin de permettre de trouver l’isolant le plus adéquat à utiliser.

Sous couches parquet

Même si la plupart des bois s’avèrent être des isolants naturels assez efficaces, l’installation du parquet requiert au préalable la pose de sous couches parquet pour rendre la surface étanche à l’air et aux températures. Souvent, l’étude du sol est requise pour trouver le parquet adéquat à la pièce à revêtir, ainsi que le type d’isolant efficient pour le système. Il existe différents sols dans les habitations ; et pour se prévenir des nuisances sonores notamment pour les sols en étage, les sous couches parquet sont des isolants adaptés qui peuvent absorber les bruits de pas par exemple. L’installation d’un isolant est exigée par les normes immobilières ; de ce fait, c’est une opération qui accompagne systématique la pose de parquet. En règle générale, l’intervention d’une équipe de professionnels est requise pour l’installation de sous couches parquet car c’est une étape délicate qui doit être abordée avec soin. Dans le cas d’une mauvaise installation, l’isolant perdra une partie voire la totalité de son efficacité.